fbpx

-15% DE RÉDUCTION avec le CODE : SPRING24

Le cbd semble pouvoir inhiber la psychose

Au fil des recherches scientifiques, on en apprend de plus en plus sur le CBD (cannabidiol), ses bienfaits et son mode de fonctionnement. On sait aujourd’hui qu’il est utile pour soulager les tremblements pathologiques, la sclérose en plaques, ou calmer l’anxiété. Dans une nouvelle étude, le King’s College of London s’est intéressé de plus près à l’action du CBD sur les mécanismes du cerveau et plus particulièrement sur son effet potentiel sur la psychose. Le besoin d’un traitement efficace et sans effet secondaire se fait ressentir, notamment pour les jeunes patients atteints de troubles psychotiques. L’étude du King’s College of London a été publiée en novembre 2018 dans la revue JAMA Psychiatry et les résultats sont très encourageants. Faisons le point sur ces travaux de recherche qui ont pu mettre en évidence les effets du CBD sur la psychose chez les jeunes.

CBD et psychose : que sait-on exactement ?

La psychose est un trouble de l’esprit. Les patients atteints de psychose perdent le contact avec la réalité. Cela peut se traduire par des hallucinations, des obsessions, des délires, de la paranoïa, etc.

La psychose résulte de déséquilibres chimiques dans le cerveau. Selon différentes études, le CBD serait capable de moduler l’activité cérébrale d’un individu atteint de troubles psychotiques.

Même si les mécanismes d’action du CBD sur le cerveau n’ont pas encore été clairement identifiés, le professeur Raphaël Meshoulam affirme, suite à ses précédents travaux, que le CBD est un traitement efficace contre des pathologies psychiques telles que la schizophrénie.

Le docteur Seznik de l’IoPPN (Institut de psychiatrie, psychologie et sciences du cerveau) déplore que soient encore utilisés, pour traiter les cas de psychose, des traitements médicamenteux datant des années 50 et dont la formule n’a pas évolué depuis. D’autant plus que ces traitements antipsychotiques restent inefficaces dans de nombreux cas et sont souvent accompagnés d’effets secondaires.

Le CBD pour inhiber la psychose chez les adolescents, retour sur une étude concluante

L’étude menée par le King’s College of London portait sur l’observation de 33 jeunes patients atteints de troubles psychotiques élevés. Sur ces 33 sujets, 16 ont reçu une dose unique de 600 mg de CBD et 17 se sont vu administrer un placebo. Ces 2 groupes ont ensuite été comparés à un 3ème groupe représenté par 19 personnes saines.

Chaque patient a effectué un exercice de mémoire permettant de déclencher les régions du cerveau impliquées dans la psychose. Un scanner I.R.M. a été réalisé durant l’exercice afin de détecter l’activité cérébrale de chacun des participants.

Sans grande surprise, les résultats de cette étude ont mis en évidence les anomalies des fonctions cérébrales chez les patients à risque élevé de psychose. Toutefois, chez les sujets ayant reçu une dose de CBD, l’activité cérébrale se rapprochait très fortement de celle des sujets en bonne santé. Les scientifiques en ont donc conclu que le CBD permet de moduler l’activité cérébrale et de la ramener à un niveau quasiment normal et stable.

Le CBD, un traitement efficace et envisageable pour la réduire

L’étude du King’s College of London a permis de quantifier la dose nécessaire à administrer à un patient adolescent pour réduire les dysfonctionnements cérébraux et inhiber la psychose.  En effet, une dose unique de 600 mg de CBD est suffisante pour réguler et normaliser l’activité des zones du cerveau liées à la psychose.

Rappelons que le CBD est l’une des nombreuses molécules du cannabis. Le CBD est non psychotrope, contrairement au THC, autres cannabinoïdes que l’on trouve dans les plants de cannabis. Le CBD est reconnu pour ses effets anti-inflammatoires, analgésiques et relaxants. Son action sur le système endocannabinoïde du corps humain a déjà été prouvé scientifiquement. Cette étude ajoute donc un atout supplémentaire au CBD.

Au vu de ces nouvelles données, le CBD semble être une alternative séduisante aux médicaments antipsychotiques actuels. De plus, le CBD est une substance extrêmement bien tolérée par l’organisme et qui n’entraîne pas ou très peu d’effets secondaires contrairement aux traitements disponibles pour les patients atteints de psychose.

Aux États-Unis, du CBD pur est déjà commercialisé sous le nom d’Epidiolex®. Ce médicament est utilisé pour traiter des formes graves d’épilepsie. Il faut maintenant espérer que les industries pharmaceutiques mettent au point un traitement au CBD pour lutter contre la psychose.