fbpx

-15% DE RÉDUCTION avec le CODE : SPRING24

Cuisiner avec l’huile de CBD !

Le CBD est réputé pour se poser sous la langue, se fumer, s’appliquer sur la peau, mais ce n’est pas tout ! En effet, il est également possible de profiter des nombreuses vertus de l’huile de CBD en l’ajoutant à ce que vous mangez ou à ce que vous buvez. Alors que l’huile de CBD s’invite dans nos assiettes, savez-vous comment et pourquoi l’utiliser pour cuisiner ?

Cuisiner de l’huile de CBD, pour quoi faire ?

En pratique, cuisiner de l’huile de CBD permet de profiter d’un certain nombre de ses composants, à l’instar des flavonoïdes et des terpènes, qui confère un goût herbacé et amer rappelant celui du cannabis.

Notez toutefois qu’il ne faut surtout pas faire chauffer l’huile de CBD que l’on souhaite cuisiner : en effet, la température élevée (supérieure à 170°) dénaturerait non seulement votre cannabidiol, mais le rendrait également toxique !

Comment utiliser mon huile ?

Si vous souhaitez consommer régulièrement du CBD, l’infusion d’huile de cannabidiol dans les aliments ou les boissons est sans aucun doute la meilleure alternative possible.

Pour cuisiner vos repas froids par exemple, vous pouvez ajouter votre huile de CBD à vos vinaigrettes ou condiments, qui agrémenteront délicatement votre salade, en lui offrant un goût différent.

Pour les repas chauds, l’huile de CBD est idéale pour accompagner un plat cuit à la poêle (ajouter l’huile une fois la cuisson terminée).

Enfin, il faut savoir que le CBD se mariera parfaitement avec les tisanes, les thés, les cafés, et même les smoothies !

Quelques conseils pratiques

Vous souhaitez confectionner vos propres recettes à base d’huile de CBD ? Voici quelques petits conseils qui devraient vous aider à la cuisiner !

  • Prenez soin de choisir une huile de CBD qui soit de bonne qualité, en vérifiant toujours le contenu de votre flacon avant l’achat, et en vous dirigeant vers un fournisseur de confiance.
  • Ne la faites pas directement chauffer (risque de toxicité pour l’organisme)
  • Combinez votre huile de CBD avec des corps gras, comme l’avocat, l’huile de coco, le beurre…
  • Dans un premier temps, cuisinez avec un faible dosage et une huile peu concentrée en CBD. Vous pourrez ajuster tout cela progressivement par la suite si vous estimez que c’est nécessaire.
  • Pour un goût plus neutre, n’hésitez pas à tester l’isolat de CBD, qui est pur à 98 %.

Et pour le dosage ?

Si vous êtes déjà un habitué du CBD et de son huile, vous pouvez utiliser les mêmes quantités que ce dont vous avez l’habitude. Par exemple, si vous consommez régulièrement 3 ou 4 gouttes en mode sublingual, vous pouvez ajouter cette dose à votre repas. Gardez toutefois en tête que le fait d’ingérer du CBD retardera ses effets en comparaison d’une prise « classique », c’est-à-dire sublinguale ou du vapotage, et il n’est donc pas nécessaire d’augmenter votre dose quotidienne.