fbpx

-15% DE RÉDUCTION avec le CODE : SPRING24

Un médicament au CBD pour en finir avec la dépendance aux opioïdes ?

Une entreprise, du nom d’Ananda, vient de lancer un essai clinique dans le but d’employer le Nantheia ATL5. Il s’agit d’un médicament comportant une forte dose de CBD, et qui pourrait peut-être servir pour soigner les personnes accros aux opioïdes !

Cette biotech du Colorado vient en effet d’obtenir le feu vert de la part de la FDA (Food and Drug Administration), qui incarne la haute autorité de santé américaine. L’essai clinique sera conduit par l’université Californienne UCLA.

Un médicament au CBD pour remplacer les opioïdes ?

Le Nantheia ATL5, qui doit être utilisé dans le cadre de cette étude, est une gélule qui comporte 100 mg de CBD. Ce médicament pourrait éventuellement faire office de remplaçant aux opioïdes pour traiter les patients atteints de douleurs chroniques.

Dans le cas où cet essai clinique serait réussi, ce médicament au CBD pourrait alors rejoindre l’Epidiolex. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, la solution liquide de GW Pharma est l’unique médicament à base de CBD qui soit autorisé à la fois aux Etats-Unis et au sein de l’Union Européenne !

Pour Sohail Zaidi, PDG d’Ananda, c’est une excellente nouvelle : « L’autorisation de mener un essai clinique renforce encore plus notre objectif de développer le CBD comme thérapie pour plusieurs maladies ».

Par ailleurs, la psychiatre Edith London, qui doit mener les essais, explique que l’autorisation de cette étude symbolise une étape déterminante pour enfin trouver une solution à la crise causée par les opioïdes.

Les opioïdes : un réel fléau aux Etats-Unis.

Le fait que la crise des opioïdes soit particulièrement grave aux Etats-Unis est malheureusement incontestable. En effet, ce type de médicaments (à l’instar du Fentanyl ou de l’Oxycodone), procurent des effets qui ressemblent fortement à ceux produits par l’opium. Ils sont donc assez efficaces pour soulager les douleurs chroniques, mais en contrepartie, ils sont aussi très nocifs et addictifs. A forte dose, ils peuvent même être mortels !

Les chiffres sont d’ailleurs sans appel, car les opioïdes seraient responsables d’environ 50 000 décès chaque année ! Dans ce contexte gravissime, le président Donald Trump a alors décrété qu’il s’agissait d’un cas d’urgence de santé publique au cours de l’année 2017.

Il n’est donc pas surprenant que la FDA fonde beaucoup d’espoirs dans le Nantheia ATLA.

En effet, ce candidat-médicament fortement dosé en CBD pourrait soulager les douleurs : sa molécule présente de réelles vertus anti-inflammatoires, et sans entrainer d’effets psychoactifs en contrepartie !

Ce médicament aurait donc des effets très proches du Fentanyl ou de l’Oxycodone, mais n’induirait aucun risque d’overdose ! Seul bémol : le CBD à très forte dose n’est pas très bon pour le foie, mais cet inconvénient n’a rien de comparable aux ravages causés par les opioïdes.

L’essai clinique sera totalement financé par le NIDA (National Institute on Drug Abuse), ce qui démontre bien l’enthousiasme autour de ce projet. Le Nida est une agence publique, qui se bat contre la dépendance aux drogues dures et aux opioïdes. Son financement s’illustre dans les 3 millions de dollars ayant été alloués par le gouvernement américain, afin d’utiliser le CBD en substitution des opioïdes.